samedi 28 avril 2018

CD, Hommage à nos soldats

Si le cérémonial militaire intègre depuis longtemps des marches funèbres, la liturgie religieuse ordinaire n’avait jamais été adaptée à ces circonstances. Sans leur être d’ailleurs forcément dédiée cette messe militaire est donc une première. Composée par Gérard Eiselé sur des mélodies de chants parachutistes, elle est tout naturellement adaptée pour un hommage aux soldats morts en opération. Elle est complétée par des chants funèbres accompagnés, pour certains, au clairon et à l’orgue qui donnent un ton solennel et recueilli à cet enregistrement. La Chapelle royale de Dreux et la quarantaine de choristes du Chœur de l’UNP-Centre lui confèrent toute la majesté et la puissance requises.
L’enregistrement est règlementairement ouvert par la sonnerie d’hommage Aux morts. La Messe parachustiste, qui n’est pas une messe de Requiem, est encadrée par les très officielles Marches funèbres n° 1 et n° 2 figurant dans les Instructions pour les batteries et sonneries à partir de 1912 et reprises ici de la méthode de clairon d’André Trémine (éd. Robert Martin). Composées pour le tambour et le clairon, leur exécution exceptionnelle au clairon et à l’orgue convient plus particulièrement à cet hommage aux soldats.

Sortie prévue fin mai :

Hommage à nos soldats, Messe militaire et chants funèbres, éd. Diffusia, 1h 06mn.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire