lundi 5 août 2019

Complainte des templiers : Franck Ferrand n'est pas musicologue.

Dans son émission sur les templiers de mai 2018 sur Europe 1, Franck Ferrand met en illustration sonore la Complainte des templiers, sans indiquer l'origine de l'enregistrement. Il qualifie l'interprétation de « chant nazi ». Manifestement, il ne connait rien à la chanson et se permet un amalgame injustifié avec une composition récente destinée au répertoire scout. La chanson est interprétée par le Chœur de la Joyeuse garde, dédié au répertoire populaire, scout, militaire, à boire, … Rien qui concerne LHLPSDNH (la période sombre). Comme quoi, on peut faire des émissions historiques intéressantes et se laisser à répandre des clichés relevant de l!ignorance ou de la calomnie.
En réalité cet amalgame ridicule n'est pas innocent. Il correspond au même état d'esprit qui dénigre la musique militaire. Il serait temps que les répertoires encore chantés ne soient pas systématiquement déconsidérés. Ces chants sont essentiels pour créer du lien collectif à une époque où la population se contente de consommer passivement de la musique au lieu de la pratiquer. Le chant étant encore le moyen le plus simple et le plus généralisé de faire vivre la musique.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire