jeudi 11 janvier 2018

L'OTAN adopte un hymne officiel

Ce mercredi (3 janvier 2018), l'OTAN a, pour la première fois de son histoire, adopté un hymne officiel. L'« hymne de l’OTAN » a été composé par le capitaine André Reichling, chef de musique de la Musique militaire luxembourgeoise, à l’occasion du quarantième anniversaire de l’Organisation, en 1989. Il a depuis été joué à plusieurs reprises, notamment à la dernière réunion en date des chefs d’État et de gouvernement des pays de l’Alliance, en mai 2017. 



Les premières propositions d'hymne remontent à la fin des années 1950. En 1958, Thomas Hildebrand Preston (Royaume-Uni) a composé une marche solennelle destinée à saluer l'arrivée de dignitaires au siège de l'OTAN, à Paris. En 1959, lors de la parade organisée pour célébrer le dixième anniversaire de l'Organisation, un orchestre et un chœur ont interprété un « chant de l'OTAN », dont la mélodie avait été composée par Hans Lorenz, capitaine dans l'armée de l'air allemande, et les paroles écrites par le capitaine Stephanus van Dam (Pays-Bas) et par Leon van Leeuwen (États-Unis). En 1960, Sir Edward Chilton, général de corps aérien dans l'armée britannique, a proposé un hymne pour l'OTAN, basé sur un arrangement du commandant J. L. Wallace combinant les hymnes nationaux des quinze pays qui formaient l'Alliance à l'époque. La pièce composée par le capitaine Reichling en 1989 est celle qui a eu le plus de succès et elle s'impose, près de trente ans plus tard, comme l'hymne de l'OTAN.
L'« hymne de l'OTAN » approuvé par le Conseil de l’Atlantique Nord ne comporte pas de paroles. Il a été écrit pour vingt instruments : un piccolo, une flute, un hautbois, trois clarinettes, trois saxophones, deux cornets, deux trompettes, un cor, un cor baryton, trois trombones, un tuba et une caisse claire. 
 Source : OTAN

Aucun commentaire:

Publier un commentaire